Si Louis Cyr avait dansé


, p. 14-16.

Ce qui me fascine quand je vois des performances de danseurs ou d’artistes de cirque c’est à quel point ils ont réussi à pousser leur corps plus loin que le commun des mortels c’est les regarder bouger c’est admirer leurs muscles et leur souplesse leur abandon même leur confiance en leur propre corps mais aussi en celui de l’autre ce qui me fascine c’est leur capacité à se mettre à nu à s’exposer à faire de leurs gestes une partition

je ne peux pas dire non plus que je suis une grande adepte de danse la plupart du temps je ne comprends pas ce qui se passe je ne sais pas s’ils dansent avec la lumière ou autour et pourquoi tout à coup il y a un homme en caleçon et une fille en robe de mariée qui fait du lip-sync en haut d’une échelle et après personne ne bouge je ne suis peut-être pas le public cible j’ai toujours préféré le théâtre les mots me semblent plus faciles à saisir me donnent quelque chose à quoi m’accrocher

pas que je me plaigne je vois tous ces spectacles gratuitement je travaille comme placière dans un théâtre à temps perdu il suffit de quelques bonjour bonsoir bon spectacle répétés à des gens qui n’en ont rien à faire de moi et après je peux m’installer tranquille dans un coin noir et profiter de la représentation ce n’est pas toujours bon mais c’est varié

dans la toilette des employés le néon clignote avant de s’allumer alors on est plongé quelques secondes dans le noir à écouter le robinet couler goutte à goutte avant que la lumière se fasse sur la céramique tachée je m’attends toujours à ce qu’il y ait un pendu dans la douche installée pour dieu sait quelle raison je ne sais pas pourquoi dans ma tête un clignotement de lumière vient avec une mort à la fin

l’autre jour à la cafétéria un homme m’a demandé dans quel département je travaillais en fait il se moquait bien de ma réponse je ne suis même pas sûre qu’il l’ait entendue il m’a juste dit pourtant t’as un corps de danseuse avec un petit sourire en coin je n’ai pas osé lui demander quel genre de danseuse dans tous les cas c’était clairement pour me faire comprendre qu’il m’avait remarquée et je trouvais ça un peu déplacé j’avais l’impression qu’il me tâtait le corps de son regard malsain j’ai eu envie de lui chanter mon corps c’est mon corps ce n’est pas le tien tu as ton corps à toi laisse-moi le mien c’est quand même une des premières chansons que j’ai apprises je pense que ma mère voulait s’assurer que je saurais mettre mes limites dans la vie

pour me défouler je suis allée m’entraîner je voulais pousser mon corps à l’extrême sentir mes muscles travailler et mon cœur se gonfler je voulais me sentir vivante pourtant le lendemain j’avais plutôt l’impression que mon corps voulait mourir je suis abonnée au gymnase depuis six mois mais ça devait en faire deux que je n’y avais pas mis les pieds ce n’est pas ma faute j’ai toujours une bonne raison récemment j’ai déboulé les escaliers j’avais du mal à marcher je n’allais certainement pas courir de toute façon je dois avouer que je suis un peu paranoïaque quand je m’entraîne j’ai toujours l’impression de me faire observer je redouble d’efforts mais je ne lève pas lourd juste vingt livres des fois trente ne riez pas un jour qui sait je pourrais en lever quatre-vingt ou cent je pourrais devenir une femme forte je serais huilée et bronzée je serais impressionnante

je viens justement de voir Louis Cyr le film bien sûr lui on ne peut plus vraiment le voir sauf en statue mais c’est rare que je passe par Saint-Henri il me semble que c’est là qu’elle est érigée en tout cas j’ai déjà travaillé dans une pataugeoire qui portait son nom voir des faits réels transposés dans un film me fait parfois douter de leur véracité

pas que je voudrais tant que ça lui ressembler je pense que sur moi ça aurait l’air exagéré mais au moins j’imagine qu’il n’y aurait plus de clients malpolis qui m’ignoreraient ni de peur du noir ni de visions de pendus dans la douche ni de vieux collègues pour me reluquer

on me respecterait on me cèderait le passage je fendrais les foules et j’avancerais dans la vie comme l’arme de destruction massive que je serais devenue j’existerais indéniablement. 

 

2 thoughts on “Si Louis Cyr avait dansé

  1. I’m extremely impressed with your writing skills as well as with the layout on your weblog. Is this a paid theme or did you customize it yourself? Either way keep up the nice quality writing, it’s rare to see a great blog like this one nowadays..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.