Think glory Montréal people, hostie


, p. 32-35.

t’as jamais remarqué

comment on fait touriste

quand on regarde

des deux côtés avant

de traverser un one way

 

c’pas ton cellulaire qui va me motiver

à te suivre comme un câble

tout est wireless nowadays

 

Hibou Bleu Nuit

de ta croix maghanée

fais-moi la morale

sous les plantes

 j’ai perdu mon vélo

au moins       j’ai un jardin urbain

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

fenêtre avec vue sur

tronc d’arbre

asphyxié d’un tricot coloré

(cute.as.fuck.)

calorifère, tu es

élément chauffant de la plate-bande urbaine feng shui

et/sur/cet

élément chauffant (de la plate-bande urbaine feng shui)

 

 

 

je sacrerai mes vidanges du mardi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

quand/

pour

 

effacer le Welcome Home doré

sur ton mur blanc

tu

          PROTECTRON

          ADT

          (LDT)

          CHIEN MÉCHANT

 

 

ô Shih Tzu en cavale

 

 

 

wazaaaa sous des

couches de peintures accumulées

restants de poteaux en oxydation

cache crac par craque

la rouille s’incruste

mais

          PAS LE TEMPS

          PAS DE PUBLICITÉ

          PAS DE COLPORTEUR

          PAS DE PARKING

m’as te tower mon hostie

toi pis ton

          heille ça va bien ?

 

à quoi elles servent tes chaises de motel haut perché

si elles accueillent le cul de personne ?