Ni personne d’autre


, p. 61-63.

Ni personne d’autre

Ni personne d’autre.

Puis s’Incliner – rhétorique sans faille –
Toujours désormais

Moderne Modernité médiatique Nouvelle royauté
Devant laquelle pieds et poings liés s’Incliner

Les Lois Échos Apparences trompeuses mécanisation
Industrialisation moderne Modernité
Précurseure d’un règne nouveau

Échos d’une Réalité d’un Ailleurs d’une Étrangeté
Réalité d’AILLEURS étrangers
D’Images modelant l’imaginaire Enfermées

Étrangeté Étrangère : Tableau de tableaux d’une immobilité
Immobile impossible
Politique tremblante d’actions Dépossédée

D’Apparences politiquement trompeuses
Le Roi est nu! Aujourd’hui médiatisé
Concrétisation d’une décadence

Statique et Vues
   Prévue voulue

Infini fini Impossibilité de rejouer le jeu
Inutile mécanique du cri d’un cri
D’un S.O.S.

Alliances à tâtons éprouvées
Stock Épuisé
S’incliner devant l’absence présente absente présence inutile
Qui sait?

S’incliner? Impossibilité
Souffrir de souffrance d’Existence
Opium du peuple d’une Originalité Marginalité disparues
Impossible possible d’une Suite du monde isolée
Inutile mécanique
Isolationnisme culturel universel
Culture de l’image – imagée répandue universelle
Universalité isolante de la totalité d’une Vérité
Des mots

S.O.S. éclaté

Squelette d’un Mort Poussières des Morts
Vivants
Sang et cendre
Paradis mortel sur terre
ENFER d’un ciel renversé

Sur la terre,
TOUT est Sens dessous-dessus.

Obus éclats fragments morceaux miettes lambeaux débris
Ruines Tremblements d’un Juste Châtiment?

Impossibilité des mots

Il n’y a ni FIN limite mesure
Il n’y a ni CRI ni sanglots ni joies
Qu’un sépulcre une sépulture un tombeau
Inscription dans par l’image Abrutissement
Funeste violence Faute Remords inutile sans remords             pardon
Réalité étrange impossible inconnue                                 inaccessible
Mort symbolique vue par Tous
Toujours
Invariante variable
Mort vivante hantée d’une par
l’Histoire l’Image

Les Soleils de la Terre sont tristes Impuissants mais moins malgré eux dans leur mouvement continu Infini que Nous Tristes maux Inutile mécanique de l’extase de l’oubli Position Continue Toujours Continuité Inchangée
Inutilité des mots

NOUS
Morts
Vivants                                                          Interdits de mouvements
Inconscient collectif suicidaire            Trois petits tours et puis s’en va
NOUS Tous Pensée désertée
Mise à mort mise à mal
Ne reste que l’Image Ni nous
Ni personne d’autre enchaîné maltraité
Personne

Autres
Libertés oubliées

Ivre du temps d’un temps d’un une autre